Naaan, j’déconne !

Il était une fois un bébé qui riait tout le temps…

Et puis il est devenu un gamin qui faisait plein de bêtises mais aussi des tas de trucs rigolos. Sans doute pour se faire remarquer mais surtout parce qu’il était insouciant et heureux…

Ce gamin est devenu un jeune homme puis un homme toujours rieur, toujours prêt à dégainer une blague, n’hésitant pas à faire des trucs fou-fous comme une imitation de Carmen Miranda, en slip, avec un ananas sur la tête dans les couloirs d’un hôtel 4* à Rio…

Même quand il était question de carrière. Le rapport d’inspection dont je suis finalement le plus fier, c’est celui qui a matérialisé mon entrée dans la carrière de proviseur : « un tantinet frondeur, il devra apprendre à vivre avec de nouvelles normes… » En le lisant, alors que l’inspectrice attendait mes réactions, mes commentaires, j’avais réfléchi à voix haute, avec un large sourire : « Ah… Il va falloir que l’énorme français rentre dans les normes françaises ? « 

Bon ce n’était pas très judicieux mais… J’ai quand même été titularisé !

J’ai terminé ma carrière il y a un an, en concluant mon discours de rentrée, devant les profs et les personnels de l’établissement, avec cette citation de Colette qui était un superbe point d’orgue en forme de pied-de-nez à mes 26 ans à la tête de 7 lycées différents : Faites des bêtises, mais faites-les avec enthousiasme !

La boucle était bouclée. J’ai été un gamin espiègle, un ado déconneur, un professionnel parfois atypique et malicieux, montant sur scène pour des spectacles de fin d’année, improvisant des poissons d’avril avec tout le sérieux que conférait le poids de la fonction… Ou chantant Bye bye mein liebe herr dans les couloirs du lycée, alors que je croyais être seul avec mon adjointe, sous les yeux ronds de quelques profs retardataires…

Quel petit vieux vais-je être ? Comme le chantait Jacques Brel, j’aimerais avoir bien du talent pour devenir vieux sans être adulte… Ce serait le plus bel héritage que mes parents m’auraient laissé…

Ce billet est ma participation au jeu « Inktober with a keyboard », initié par Kozlika – Mot du jour : « Fantaisie, farfelu »)

2 réflexions au sujet de « Naaan, j’déconne ! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s