Le grand sommeil

Il était une fois un contrepied…

Lorsque j’ai vu le « mot du jour » c’est un contrepied (en apparence) qui s’est imposé à moi… Je n’ai pas pensé à la chanson de Daho « Le grand sommeil », mais c’est celle de Sardou, « Le grand réveil » qui m’est apparue comme une évidence.

J’ai été troublé par cette chanson, quand elle est sortie en 1992. C’est « Le Bac G » qui était diffusé dans les radios, avec un contresens évident sur le propos : même si le texte parlait d’un bac à bon marché obtenu dans un lycée poubelle, la chanson n’évoquait pas l’Éducation Nationale mais la transmission entre générations…

Votre question était, « Faut-il désespérer? »
Vous aviez quoi?
Dix-sept ans, dix-neuf ans?
Vous me l’avez écrit mais je n’m’en souviens pas.

J’ai été troublé donc par « Le grand réveil », cette chanson qui parle de quelqu’un encore vivant mais prisonnier, mutique, enfermé dans son corps.

Il y a ces paroles qui m’émeuvent toujours…

Une nuit, ses yeux se sont ouverts.
Un instant, l’orage est passé.
Il a saisi dans un éclair
Une femme assise à ses côtés.Une nuit ses yeux se sont ouverts,
Une bougie dans l’obscurité.
Il a su qu’elle était sa mère.
Les abeilles ont recommencé.

Ces lignes me bouleversent : avoir une lueur de vie, une lueur de conscience et ne rien pouvoir exprimer. Ne pas être en mesure de dire à une personne qui est à côté de soi, par amour, que l’on sait qu’elle est là, que l’on sait qu’elle vous aime…

Voilà une autre de mes peurs irraisonnées. Peur de voir mon corps m’abandonner, peur de voir mon enveloppe devenir inerte, finir comme un légume, endormi, alors qu’à l’intérieur j’aurais envie de hurler que j’aime ou que j’ai aimé… mais qu’on doit me laisse partir… Avoir conscience que personne ne m’entend, que personne ne me comprend. Avoir conscience d’être emmuré vivant dans mon corps. Avoir conscience d’une solitude infinie et inéluctable. Avoir conscience de la lenteur de la marche vers la mort…

Puisqu’on doit mourir, que cela arrive pendant mon sommeil… S’il vous plait !

Ce billet est ma participation au jeu « Inktober with a keyboard », initié par Kozlika – Mot du jour : « Sommeil »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s