Il était une fois…

La page blanche – René Magritte

Il était une fois c’est, en principe, le début d’une histoire, d’un texte mais, allez savoir pourquoi, en ce moment, rien. Vraiment rien…

La panne.

Le vide.

Le refus d’obstacle.

Le sentiment de flou, d’inachevé, de mort-né…

Des idées certes, mais ça tourne en rond sans que j’arrive à aligner, à organiser, à structurer, les mots, les phrases, les idées. Je pourrais jeter tout ça en vrac sur l’écran, ce ne serait que le reflet bordélique de la confusion qu’il y a dans ma tête.

Déjà qu’en 280 caractères sur Twitter je réussis à dire des trucs qui se révèlent incomplets, donc caricaturaux, donc parfois mal compris, mal interprétés, blessants peut-être…

Alors plutôt que de raconter des conneries, de banalités, des approximations, des trucs bâclés (si tant est que ce serait fondamentalement différent de ce que j’écris d’habitude…), on va dire que je suis en pause.

On va même dire qu’on attend la rentrée littéraire !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s