Sauve qui peut !

Inktober / blogtober – le mot du jour : Fuir

J’habitais Sarlat, un patelin plus connu pour son marché aux foies gras et ses vieilles pierres que pour l’intensité de sa vie gay…

C’était l’époque du minitel… 3615 Mec ou 3615 Gay. Quand on était un peu malin on passait par le 3617 et on avait accès aux mêmes services mais pour 3 fois moins cher… Les connectés étaient rares en Dordogne. Même sur Bergerac ou Périgueux. Et s’il y avait quelqu’un en ligne, s’il me plaisait, si je lui plaisais, si on avait les mêmes envies, si… C’était un peu un saut dans l’inconnu (avant d’être éventuellement un saut SUR l’inconnu…) parce que, évidemment, pas de photo sur le minitel. Enfin, et ce n’était pas un aspect négligeable, il fallait toujours compter au minimum 1 heure de route pour faire connaissance… et plus si affinités…

Ce soir-là, j’avais discuté avec ce mec à Ribérac. Je pense que nos échanges avaient dû être concluants car, malgré l’heure très tardive, j’avais décidé de prendre ma voiture et… J’avais son adresse et une carte michelin pour me guider… Il travaillait de nuit. Il n’y avait pas beaucoup de mouvements dans l’hôtel qui l’employait, on avait tout pour envisager une nuit chaude tout en étant tranquilles jusqu’au lendemain matin.

Au bout d’une heure et demie, je suis arrivé devant l’hôtel. Je me suis garé à quelques mètres de l’entrée. J’ai regardé au travers de porte vitrée, le hall de l’hôtel était faiblement éclairé. Personne… Je me suis décidé à sonner et j’ai entendu, malgré le grésillement de l’interphone, une voix qui me disait « j’arrive »…

Je l’ai vu descendre l’escalier au fond du hall, il avait allumé les néons. Dans cette lumière crue et blanche, j’ai vu un mec à la silhouette pataude, engoncé dans une robe de chambre grisâtre. Il avait un visage rond, de grosses lunettes à monture d’écaille et des mules avec un pompon fatigué sur le dessus.

J’ai fui… Je suis allé me réfugier dans un renfoncement dont l’ombre accueillante me cachait parfaitement. Je l’ai observé sortir de l’hôtel, regarder à droite et à gauche. Il est rentré sans doute dépité… Mais non, décidément, il n’était pas bandant excitant. Peut-être avait-il des qualités humaines ou des arguments cachés sous cette vieille robe de chambre, mais non. Je ne m’imaginais pas passer ne serait que 10 minutes avec ce gars dont la seule apparence avait fait voler en éclat ma machine à fantasmes…

J’ai fui.

J’ai attendu quelques minutes, j’ai repris ma voiture et je suis rentré. 3 heures de route aller-retour en pleine nuit sur les petites routes de Dordogne pour me retrouver tout seul sous ma couette…

Je ne suis pas spécialement fier de moi, j’aurais pu le saluer, lui dire que ça ne le faisait pas, que… Peut-être d’ailleurs qu’il aurait éprouvé la même chose à mon égard.

Je n’ai pas eu ce courage, et je me suis évité peut-être un commentaire négatif ou désobligeant…

J’ai préféré fuir.

Mots d’amour qui s’envolent
Tous les jours cajolent
Des visages fatigues meurtris démodés
Ma jeunesse s’enfuit
Ma jeunesse s’enfuit
Et la vie aussi

e billet est ma contribution au jeu d’écriture « Inktober with a keyboard » (encore appelé « Blogtober ». Demain, le mot du jour sera « Disparu ».

2 réflexions au sujet de « Sauve qui peut ! »

  1. Rololo, tu sais il y en a eu à l’époque des déceptions et défections comme tu les décris. Et je te dis pas avec le réseau téléphonique, j’ai testé ça au tout début de mes envies uraniennes sur Paris, et ça n’a jamais été concluant du tout. Je me suis toujours dégonflé, la trouille de ne pas savoir à qui j’allais avoir à faire était plus forte que l’envie. Internet m’a vraiment sauvé la sexualité !! 😀 😀 😀

    J’aime

  2. A l’heure des images et des chats sur applications, nombre de fois où entre les photos et la réalité le « rencard » avait pris 10 ans et 10 kilos…
    Je crois qu’il ne serait pas honnête celui qui oserait dire qu’il n’a pas eu cette réaction. 😅

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s